Article
  • Data Management

Visuels produits : et si vous optiez pour la 3D ?

  • Publié le 27 septembre 2019

Les visuels sont essentiels pour la bonne commercialisation de vos produits, quel que soit votre secteur d’activité. Ils doivent faire partie intégrante de l’expérience proposée sur les canaux digitaux afin de séduire le consommateur, et ainsi contribuer à la décision d’achat. Plusieurs formats sont envisageables pour la création de vos visuels, et, force est de constater que la réalisation de visuels produits en 3D est plus que jamais d'actualité.

Ce mode de conception 3D est en effet de plus en plus demandé par les marques, mais quels sont véritablement ses avantages ? Quelle est la différence avec un shooting produit classique ?

Shooting photo et 3D : quelles différences ?

Le shooting produit classique du packshot, est réalisé par un photographe et nécessite, par sa nature, d'avoir en votre possession le produit fabriqué. Un shooting implique une organisation spécifique et des contraintes logistiques non négligeables, qui sont encore plus présentes dès qu'il s'agit de produits frais. Par ailleurs, chaque évolution de l'emballage ou modification importante du produit vous contraint de réaliser un nouveau shooting afin de maintenir votre catalogue produits à jour, et de répondre aux exigences des consommateurs en attente de contenus parfaitement fiables.

Le visuel 3D, que nous pouvons qualifier de « packshot 3D », est quant à lui modélisé à partir des artworks du produit (Bons à Tirer – BAT au format PDF). Un graphiste spécialisé conçoit tous les visuels requis à partir des éléments des artworks et réalise ensuite une phase de mise en lumière du produit. La 3D lève les contraintes inhérentes à la logistique du shooting et permet de traiter tous types de produits, alimentaires ou non.

Pourquoi envisager la 3D ?

Les visuels 3D étant réalisés à partir d'artworks, vous disposez d'un avantage considérable : celui de pouvoir préparer vos campagnes marketing et la commercialisation de votre produit bien en amont de sa fabrication. Les artworks sont, en moyenne, disponibles 8 à 12 semaines avant la disponibilité d’un premier échantillon du produit physique, la 3D vous offre donc une longueur d'avance sur vos concurrents et vous permet de présenter plus rapidement votre innovation en interne comme en externe. Vous gagnez un temps précieux et optimisez votre time-to-market, tout en préparant dans des conditions particulièrement favorables, la phase de commercialisation. La 3D est également au service de vos produits déjà sur le marché, et offre en outre une excellente flexibilité pour décliner vos gammes de produits ou les mettre à jour dans des délais record.

Les visuels résultant de la modélisation doivent bien sûr être réalistes, sous peine de voir votre marque proposer aux consommateurs des visuels qui dénotent avec la réalité, et qui peuvent présenter un effet « faux » peu attractif. Bien que certains produits soient plus complexes à modéliser de façon réaliste que d'autres, un studio ou un graphiste disposant du savoir-faire nécessaire saura créer des visuels extrêmement proches de la réalité.

A noter tout de même que l'utilisation de la 3D ne dispense bien évidemment pas de respecter les standards GS1 en matière de visuels (vues, angles, résolution, taille...), afin de permettre leur échange dans tout le réseau GDSN.

 

Et vous, pour la mise en valeur de votre catalogue produits, vers quel mode de conception se portera votre choix ?

Newsletter Newsletter
Inscription newsletter

Entrez votre email pour recevoir nos dernières informations.

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations collectées saisies dans ce champ soient utilisées, exploitées, traitées par AGENA3000 pour permettre l'envoi de la newsletter.